jeudi 15 février 2018

Parité (suite)



Précurseur d’une parité devenue évidente de nos jours,
c’est dans le jardin familial de notre bonne ville de Trappes,
que je me suis lâché cet hiver 2006
pour réaliser ma première et authentique bonne femme de neige.

Ce document d’archive unique
retrouvé à l’occasion des chutes de neige de février,
est la rare trace, parvenue jusqu’à nous,
de cette œuvre éphémère qui cristallise à elle seule
la partie émergée de mes modestes connaissances
en matière d’anatomie féminine.

Cette courte vidéo,
composée d’un unique plan séquence,
est un document sans pudeur,
offert généreusement et en exclusivité au regard, toujours curieux,
des fidèles abonnés de labonneminetoutelannee.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire